randonnee la tournette

Randonnée à La Tournette

Les montagnes autour d’Annecy, la Venise des Alpes, sont jalonnées de sentiers de randonnée qui font le bonheur des marcheurs. Un des circuits les plus populaires à effectuer pendant vos vacances camping à Annecy est celui qui conduit à la Tournette, un sommet du massif des Bornes qui culmine à 2 351 m d’altitude. Sa notoriété se doit en partie à son aspect massif et aux vues panoramiques à 360º sur les Alpes et le lac d’Annecy.

Infos pratiques pour gravir le sommet de la tournette

Plusieurs départs sont possibles pour cette randonnée. Les itinéraires les plus longs et les plus éprouvants sont ceux qui partent du lac d’Annecy et des Dents de Lanfon. Pour rendre la balade accessible à un plus grand nombre de randonneurs, nous avons sélectionné celui qui commence au chalet de l’Aulp, au-dessus du col de la Forclaz. Stationnez votre véhicule sur le parking du chalet restaurant, attachez bien vos lacets, ajustez vos bâtons et vos lunettes, sortez votre protection solaire et faites un inventaire de votre sac à dos : l’heure de l’ascension est arrivée.

Important : Sur la partie finale, vous devrez escalader des parois glissantes. Malgré la présence de barres et de chaînes pour vous aider à les franchir, évitez de faire cette randonnée par temps humide.

  • Niveau : Difficile
  • Durée : 4h00 Aller/Retour
  • Départ : Chalet de l’Aulp, 1 424 m 
  • Arrivée : Sommet de la Tournette, 2 351 m
  • Dénivelé : 927 m
  • Circuit en boucle : non

Randonnée du chalet de l’Aulp au refuge de la Tournette

Vous commencerez à marcher sous le regard attentif des vaches et, sans round d’observation, vos mollets et vos quadriceps seront mis à l’épreuve. Surtout, administrez bien vos efforts, la montagne impose le respect et les sommets que l’on croit pouvoir toucher du doigt sont toujours plus loin qu’on ne le pense. L’altitude a aussi son rôle à jouer, et l’air peut vous manquer sur la portion finale si vous grillez vos cartouches trop vite. Suivez le sentier en lacets et après 45 minutes à une heure de montée, vous parviendrez à un petit plateau proche de l’ancien chalet du Casset. Vous apercevrez des brebis qui aiment se réfugier à l’ombre des blocs rocheux pendant les beaux jours. Au bord de la falaise, vous distinguerez le refuge de la Tournette. Félicitations, vous venez de réaliser la première partie de l’ascension. Célébrez votre performance en admirant le paysage, en imaginant les vues qui vous attendent au sommet.

Randonnée du refuge au sommet de la Tournette

Traversez le plateau vers la gauche en marchant le long du pierrier. Surtout, ne restez pas au pied de la falaise. Franchissez les petits cours d’eau nés de la fonte des neiges, continuez à monter et rejoignez le chemin en terre. Vous constaterez que le sentier est de plus en plus accidenté. Après une heure de montée depuis le refuge, vous rejoindrez un autre petit plateau où vous pourrez faire une halte. En contrebas, vous verrez le lac d’Annecy et ses contours capricieux. La Pierre Châtelard vous surprendra également par sa forme étonnante. Vous attaquerez ensuite la partie la plus difficile. Aidez-vous des chaînes et des barres pour escalader les parois. Vous les franchirez sans difficulté, même si vous êtes un randonneur occasionnel (des seniors et des enfants réalisent cette randonnée). Suivez le sentier qui borde la falaise. Il est fort probable que vous soyez accueilli par les hôtes des lieux, les bouquetins. Photographiez-les, soufflez quelques instants en admirant le massif des Bornes, la chaîne des Aravis et le pic de Jallouvre. Vous voyez ce gros bloc de pierre sur votre droite ? Il est surnommé le Fauteuil. Les bouquetins accepteront peut-être de vous le prêter quelques minutes (accès par la gauche). Vous y êtes presque ! Saisissez le câble métallique, montez les deux échelles et vous parviendrez enfin au sommet. A partir de maintenant, tous les mots sont inutiles. Les vues et les sensations appartiennent à chacun. Si le ciel est dégagé, le mont Blanc apparaîtra dans votre paysage de carte postale. Si vous êtes du genre prévoyant, vous sortirez votre coupe-vent de votre sac à dos et vos bâtons pour redescendre.